Agnès Buzyn pointe du doigt « le déni » du peuple français. Son intervention hérisse les poils de certains internautes.

Les ministres se sont succèdes devant la commission d’enquête du sénat sur la gestion de la pandémie de Covid-19. Mercredi 23 septembre, c’était au tour d’Agnès Buzyn.

L’ancienne ministre s’est défendue de sa gestion de la crise sanitaire alors qu’elle était encore ministre de la Santé, s’estimant esseulée alors qu’elle avait “une intuition”.

La défense de la ministre de la Santé a hérissé les poils de certains internautes. “Agnès Buzyn, qui ne sait même pas porter un masque, vient engueuler la population pour ne pas avoir pris conscience d’un danger qu’elle a constamment présenté comme faible et lointain alors que l’épidémie, comme son masque, lui passait sous le nez. Peut-on faire plus odieux ?”, s’est interrogé l’un d’eux. Si elle ne trouvera pas sur les réseaux sociaux d’ardents défenseurs, Agnès Buzyn peut compter sur Sibeth Ndiaye. Devant la même commission d’enquête, l’ancienne porte-parole du gouvernement a estimé que ce dernier “a souffert d’un défaut d’acculturation scientifique de la population française”, selon des propos relayés par RTL. L’enfer, c’est les autres.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*