Son Époux Se Fait Interdire L’accès À Carrefour. Lorsqu’elle Découvre Pourquoi, Elle Est Sous Le Choc !

r

 

Suite à ma retraite, ma femme a tenu à ce que je vienne avec elle pour ses courses chez Carrefour. Mais comme presque tous les hommes, les courses je les trouve ennuyeuses, et ce que je préfère c’est entrer et sortir très vite. De même, ma femme comme presque toutes les femmes, aiment prendre du temps à n’en plus finir. Hier, ma tendre épouse a reçu cette lettre venant de Carrefour.

 

Chère Madame Tremblay,

 

Plus d’un dommage a été causée dans notre magasin par votre mari, au cours des cinq derniers mois. Il ne nous est pas possible de tolérer un tel comportement, et nous sommes dans l’obligation de lui interdire l’accès au magasin. Nos plaintes à l’encontre de M.Tremblay sont citées ci-dessous et sont documentées par nos caméras de surveillance vidéo.

 

1. Le 15 juin : Il a pris 24 boîtes de préservatifs qu’il a réparti au hasard dans les chariots des autres clients lorsqu’ils ne regardaient pas.

 

2. Le 2 juillet : Il a remonté tous les réveils dans les articles ménagers de façon a obtenir une sonnerie toutes les cinq minutes.

 

3. Le 7 juillet : Il a fait une traînée de jus de tomates sur le sol qui conduisait aux toilettes des femmes.

4. Le 19 juillet : Il s’est rapproché d’un employé et d’une voix officielle lui a dit : « Code 3 aux articles ménagers. Rendez-vous là bas tout de suite ».

 

5. Le 4 août : Il s’est présenté au comptoir d’accueil et a tenté de mettre un sac de M&M’s dans les articles à échanger.

 

6. Le 14 août : Il a mis le panneau « Sol mouillé » dans le département tapis.

 

7. Le 15 août : Il a monté une tente dans le département de camping, proposant aux autres clients d’apporter leurs couvertures et oreillers.

 

8. Le 23 août : Lorsqu’un employé lui a demandé s’il pouvait l’aider, il s’est mis à pleurer et à crier, « Pourquoi ne me laissez-vous pas tranquille ? »

 

9. Le 4 septembre : Il a regardé droit dans la caméra de sécurité et s’en est servie telle un miroir pour trifouiller dans son nez.

 

10. Le 10 septembre : Il a manipulé des armes à feu dans le département de chasse et pêche, avant de demander au préposé où se trouvaient les anti-dépresseurs.

 

11. Le 24 septembre : Il s’est baladé dans le magasin avec un regard louche tout en fredonnant le thème de « Mission Impossible ».

 

12. Le 2 octobre : Il a fait une imitation de « Madonna », dans le département automobile, et a essayé tous les différents entonnoirs sur ses seins.

 

13. Le 6 octobre : Il s’est dissimulé dans un rayon de vêtements et quand les gens approchaient, il criait : « Choisis-moi, choisis-moi ! »

 

14. Le 10 octobre : Lorsqu’une annonce est venue sur le haut-parleur, il s’est couché au sol, s’est mis en position fœtale et a crié : Oh non ! ENCORE CES VOIX ! »

 

Puis le dernier, mais pas le moindre. 15. Le 13 octobre : Il a fait son entrée dans une cabine d’essayage, il a fermé la porte, patienté un certain temps, avant de crié vraiment fort, « Hé, il n’y a pas de papier toilette ici ! »

 

Espérant vraiment ne plus le revoir, nous vous demandons, Madame de bien vouloir le laisser à la maison !

 

Alain Gagnon,

 

Gestionnaire chez Carrefour

 

(Et voilà ! Ma femme ne veut plus que je vienne avec elle au magasin. Je ne comprends vraiment pas pourquoi)

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*